Chaque mois, nous vous faisons découvrir un.e membre de l’équipe de Cardin Julien. Aujourd’hui, c’est Jeanne Cayer-Desrosiers, architecte sénior. Arrivée en 2013, Jeanne fêtera bientôt ses 10 ans chez Cardin Julien. La firme lui confie souvent des projets pour ses qualités de conceptrice. Sa grande sensibilité au choix des matériaux, aux textures et aux couleurs dans la réalisation des projets fait d’elle une collaboratrice recherchée ! Issue d’une famille d’artistes, Jeanne a trouvé dans l’architecture une façon de s’exprimer.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je suis originaire de Montréal et j’ai fait mon baccalauréat (2010) et ma maîtrise (2012) en architecture à l’Université McGill. Malgré mon enfance et mon adolescence à Notre-Dame-de-Grâce, étudier et défendre mes projets en anglais fut tout un défi !

Plus jeune, j’ai vécu mon syndrome de Stendhal lors de ma visite de Notre-Dame de Paris, c’était tellement grandiose, un chœur chantait en même temps, j’ai eu une illumination ! C’est ce qui m’a poussée vers le domaine de l’architecture. D’ailleurs, lorsque je visite d’autres pays, je fais de grands détours pour admirer certains bâtiments… au grand désespoir de mes ami.es non-architectes !

Je suis architecte depuis maintenant 10 ans. Je m’implique davantage dans les phases de conception, c’est ma partie préférée dans laquelle je me sens à l’aise. Avec mes années d’expérience à Cardin Julien, on me confie aussi de la charge de projets variés. J’aime le contact physique avec les matériaux : leurs qualités esthétiques et matérielles sont très importantes dans les projets que je conçois.

Côté personnel, après avoir transformé mon chum en entrepreneur général dûment accrédité, je travaille fort sur ma propre résidence afin de nous offrir une belle demeure pour voir grandir nos fistons.

Que faisais-tu avant d’arriver chez Cardin Julien ?
J’ai travaillé une année dans une autre agence avant d’arriver chez Cardin Julien en 2013.

Qu’est-ce qui t’a attiré chez Cardin Julien ?
À la fin de mes études, j’ai fait des recherches pour établir mon top 10 de firmes à Montréal. Cardin Julien en faisait partie. Le Planétarium de Montréal venait d’être construit, je trouvais ça big ! Je me rappelle d’avoir fait le tour des bureaux d’architecture en personne pour offrir mes services avec un dépliant promotionnel que j’avais concocté moi-même ! Cardin Julien m’a engagée !

J’ai tout de suite aimé l’ambiance de travail et la complicité avec les collègues. Des mentors m’ont tout de suite prise sous leurs ailes pour m’accueillir et me mettre en confiance. Cette qualité d’accueil n’a pas changé avec le temps, c’est moi qui mentore les plus jeunes maintenant !

Quels sont les projets sur ta table à dessin en ce moment ?
Je suis impliquée dans les équipes pour la réalisation de deux Maisons des ainés à Châteauguay et à Salaberry-de-Valleyfield. Ces projets sont réalisés avec nos collègues de Provencher Roy_BBBL.

Je fais également du suivi de chantier pour la rénovation majeure du Centre communautaire René-Veillet de Longueuil.

La complicité, la créativité et l’engagement sont les valeurs de Cardin Julien, laquelle te rejoint le plus et pourquoi ?
La complicité ! Chez Cardin Julien, on est toujours bien entourés et épaulés par nos collègues. On n’est jamais seul avec un problème et on ne sent jamais le vertige de sentir qu’on n’y arrivera pas !

L’équipe de Cardin Julien, ça vaut de l’or ! Je ne connais pas beaucoup de monde qui a autant de plaisir au travail ! Je me suis fait de grand.es ami.es au bureau !

Cardin Julien vise à être une entreprise responsabilisée où chaque membre de l’équipe, en plus de ses projets, s’implique dans le développement de la firme au sein de cellules de travail avec leurs collègues. Dans quelle(s) cellule(s), es-tu impliquée?
Cellule qualité – ce groupe de travail veille à l’application du plan de gestion de qualité et vise à améliorer et optimiser, en continu, les pratiques pour la réalisation des projets confiés à Cardin Julien.

Une pratique chez Cardin Julien que tu adores?
Pour moi, c’est la vie sociale bien remplie : les midis sur la terrasse du toit, la cabane à sucre, les partys mojitos-pétanque et tant d’autres ! Toutes ces occasions de créer des liens avec les collègues, c’est formidable !

Cardin Julien fête ses 30 ans cette année, que souhaites-tu à la firme pour son anniversaire ?
Je souhaite que l’équipe soit heureuse et libérée. Je souhaite que l’on obtienne des projets stimulants et variés, des mandats où l’on peut toucher à tout.

Dans l’immédiat, en cette période de pénurie de main-d’œuvre, je rêve que tout le monde connaisse le bonheur de travailler chez Cardin Julien et se joigne à nous !

Partager