Localisation
Strasbourg (France)
Année de réalisation
En cours
Superficie
1 500 m2
Collaboration
Frenak Jullien

 

 

 

Le planétarium et l’accueil du Jardin des Sciences se trouvent au cœur d’un jardin historique et bordé par l’Institut de Zoologie et le Musée de minéralogie. Le projet veut établir un lien entre les deux parties du campus et donner une nouvelle visibilité au Jardin des Sciences, à la hauteur de sa vocation et de son rôle particulier.

 

Le bâtiment, fractionné en deux parties, l’une conique et l’autre cylindrique, évoque la géométrie et les instruments de mesure de l’astronomie. Les visiteurs accèdent au planétarium par une première structure, point d’entrée des activités culturelles et éducatives du Jardin des Sciences et des structures muséales associées (musée zoologique, de minéralogie et de sismologie). La billetterie, la boutique et la cafétéria du planétarium se trouvent également dans cette partie.

 

La deuxième structure abrite le planétarium et les locaux techniques. Le planétarium, aménagé au cœur du cône, peut accueillir un peu plus de 130 personnes, et est muni d’un écran de quinze mètres de diamètre. Ce dernier remplit à merveille sa fonction de fenêtre vers les étoiles pour le grand public (touristes, écoliers et familles). Sous la voûte céleste et de navigation entre les galaxies, un sentiment d’immersion est assuré par la mise en scène théâtrale de la salle. Cette dernière est organisée en gradins et le dôme de projection est légèrement plus incliné afin d’augmenter l’immersion. Une importance est donnée à l’acoustique des espaces afin d’éviter que les spectateurs n’entendent des bruits extérieurs ou ne ressentent les vibrations du tramway.

Cardin Julien en collaboration avec Frenak Jullien ont remporté le mandat pour ce projet dans le cadre d’un concours d’architecture.

Partager